Nissan dévoile une opération mettant en scène les histoires de ses clients dans des films qui mettent en valeur certaines caractéristiques de sa gamme Crossover.

En automobile, quoi de mieux que l’expérience des clients (heureux) pour mettre une marque en valeur ? C’est l’idée derrière l’opération lancée par Nissan, « Des Expériences par Millions », qui place ces conducteurs et leurs histoires au centre de l’attention.

S’inscrivant dans la tendance du story-telling cher aux marques en quête d’authenticité et au public en quête de rêves, Nissan recueille les témoignages réels de ses clients de la gamme Crossover (Juke, Qashqai et X-Trail), les réécrit et les met en scène dans des films en forme de tests – au style très hollywodien/série – diffusés sur les réseaux sociaux.

Ces films, tous inspirés d’une véritable histoire, mettent les crossovers Nissan à l’épreuve. Comme cette anglaise propriétaire d’un JUKE, qui a utilisé les caméra à 360° de sa voiture, pour se repérer alors qu’elle était perdue la nuit dans un brouillard épais comme l’humour de Jean-Marie Bigard. Son histoire est devenue « Conduite à l’aveugle » [1] où un Nissan JUKE aux vitres complétement opaques progresse sur un tas de containers à plus de 5m du sol uniquement à l’aide de l’écran de bord et de ses caméras. Si la mise en scène est vraiment vraie, chapeau au pilote qui interprète Linda… et au système de vision sur écran du Juke, car l’exercice est plutôt vertigineux.

Selon Nissan, les conducteurs n’ont pas fait qu’envoyer leurs histoires, ils se sont véritablement impliqués tout le long de la campagne. Dans une série d’interviews, ils partagent leurs premières impressions sur les cascades et racontent comment Nissan a réinterprété leur histoire.

Et comme il s’agit avant tout d’une opération marketing/buzz sur Facebook, Nissan invite l’intégralité de ses conducteurs à partager leurs expériences. Nissan répondra à chacune d’elles avec un contenu personnalisé : une illustration de leur histoire ré-imaginée par les ingénieurs Nissan.

[1] le système d’exportation/embed de vidéos de Facebook n’ayant jamais fonctionné sur nos sites (mais fonctionne-t-il vraiment ailleurs ?), nous n’avons pu vous les montrer dans cet article.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?