La Classe A nouvelle génération se dévoile au travers de l’EQA Concept, préfigurant la version tout électrique de la compacte, attendue pour 2020 !

Coup double chez Mercedes, qui dévoile la EQA Concept, ayant pour but de rapprocher la gamme électrique EQ de la série, et de simultanément préfigurer le design de la prochaine génération de Classe A

L’avenir se rapproche

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, la dénomination « EQ » regroupe derrière son badge la gamme électrique et électrifiée à venir chez Mercedes. Inauguré sous forme d’un concept-car EQ Generation Concept au dernier Mondial de Paris, la gamme EQ tend à rapidement s’étendre sur les modèle de série de la gamme. Ce concept EQA en préfigure certainement l’une des première itérations.

Intéressons nous tout d’abord à l’aspect technique : l’EQA présente un duo de deux moteurs électrique d’une puissance totale de 272 chevaux pour 500 Nm de couple. Naturellement positionnés chacun sur les deux essieux, l’EQA est de fait une transmission intégrale. Pour l’accélération, 5 secondes suffiront pour atteindre 100 km/h, presque aussi rapide qu’une Classe A 45 AMG.

La batterie affiche une capacité de 60 kWh, plutôt élevée pour le gabarit (et comparable aux capacités de la Tesla Model 3) promet une autonomie réelle de 400 km. La recharge sera possible par induction (sans fil) et promet même une recharge rapide en 10 minutes pour gagner 100 km d’autonomie.

Design à la croisée des univers

Le design de ce concept se révèle particulièrement intéressant. Son gabarit de 4.28 m ne laisse aucun doute sur les intentions du constructeur, très proche des 4.30 m de l’actuelle génération de Classe A. A l’avant, on retrouve les optiques « renfrognée » du Concept A Sedan dévoilé lors du dernier salon de Shanghai, complété par la calandre hexagonale lumineuse apparue sur le EQ Generation Concept.

Sa forme hexagonale n’est pas anodine, puisque qu’elle synthétise les calandres Mercedes « classique » et Mercedes-AMG Panamericana, qui pour rappel, à la particularité d’être en trapèze orienté vers le bas. Et c’est ici que la partie lumineuse de la calandre prend tout son intérêt, puisque l’écran affichera la classique ligne horizontale (en bleu) ou les lamelles verticales de la calandre Panamericana (en rouge), en fonction du mode de conduite. Au final, l’avant de la voiture change de « visage » en fonction du mode de conduite sélectionné.

Bouclier avant, jupe latérale et diffuseur arrière sont suggérés par un rappel de motifs lumineux en boomerang. Tous ses artifices lumineux seront-ils repris sur les modèles de série ? Rien n’est moins sûr. Et pour la partie arrière, on retrouve également la bande lumineuse de l’EQ Generation Concept, cette fois-ci intégrée à la lunette arrière. Cela pourrait également être l’identité lumineuse arrière des modèles EQ de Mercedes.

Ce qui découlera de ce concept, sera premièrement la nouvelle génération de Classe A, prévue pour l’année prochaine. Pour la variante électrique éponyme au concept, il faudra attendre jusqu’en 2020.