Sans pédales, ni volant. C’est la promesse de Ford pour 2021. Ciblant location et covoiturage, ce véhicule vise à démocratiser les véhicules autonomes.

2021 semble être l’année de la voiture autonome. Après l’annonce de BMW en partenariat avec Intel et MobilEye, c’est au tour de Ford d’annoncer hier, lors d’une conférence dédiée à ce sujet, de viser cette même échéance pour une commercialisation grand public.

Covoiturage + voiture autonome = <3

Dans la même optique que Tesla, Ford compte toucher rapidement le secteur du covoiturage. L’objectif est simple, faire un pied de nez aux taxis, et inventer le covoiturage du futur. Attention toutefois, il est ici question de véhicules totalement autonomes. Autrement dit, le conducteur n’aura en aucun cas à intervenir sur le véhicule, mais surtout, il ne pourra pas. Ford envisage en effet de concevoir un véhicule spécifique dédié au covoiturage, dépourvu de volant et de pédales.

Avec ce véhicule spécifique, Ford compte toucher rapidement l’ensemble de la population, pour ne pas réserver la conduite autonome aux véhicules de luxe. Il permettra de répondre à une demande croissante des besoins de transports particuliers, tout en améliorant leur sécurité et aspect écologique. En d’autres termes, ce véhicule ne sera pas destiné à être vendu aux particuliers, mais bien à des entreprises de location ou de covoiturage. On sait également que le véhicule utilisera la technologie LiDAR (radar de virtualisation 3D de l’environnement à haute précision), en cours de test depuis plusieurs années déjà chez le constructeur.

L'environnement de la voiture vu par le radar LiDAR.

L’environnement de la voiture vu par le radar LiDAR.

Objectif, être le leader.

Ford aussi se voit leader des véhicules autonomes. Entre Tesla, Google, Ford, et les constructeurs allemands (et leurs partenaires respectifs), la guerre sera rude. Mais l’objectif est le même partout. Développer, commercialiser, et démocratiser au plus vite la technologie de pilotage autonome sur le marché automobile mondial.

Pour tenir ses objectifs, Ford annonce collaborer avec quatre startups spécialisées dans le domaine, et prévoit également de doubler son équipe de recherche dans la Silicon Valley, et son campus de Palo Alto. L’investissement financier et intellectuel promet d’être colossal.

Un commentaire

  1. Pingback: [CES 2017] Ford électrifiera sa gamme (même la Mustang)

Et si vous mettiez votre grain de sel ?