Prévu pour 2020, l’I.D. Crozz Concept évolue, très proche d’un modèle de série. Plutôt séduisant, et techniquement convainquant, l’attente sera longue !

Les choses s’accélèrent à Wolfsburg. Volkswagen dévoile une seconde itération de son arme fatale électrique, le SUV I.D. Crozz Concept qui se rapproche, lentement mais sûrement, du modèle de série.

Une couleur qui change tout

Présenté dans une teinte rouge particulièrement aguicheuse, la seconde itération de l’I.D. Crozz Concept joue la séduction. En premier lieu présenté au salon de Shanghai, le SUV électrique continue son évolution vers le modèle de série et semble bien avoir déjà figé son style final. L’ampleur très minime des retouches laissent en effet penser que le modèle de série devrait reprendre 95% de cette seconde phase du concept.

Les retouches extérieures sont donc légères. La plus grosse modification se porte sur les optiques avant, qui en prêtant un peu d’attention, perd l’animation imitant des yeux pour de simple projecteurs LEDs à la signature lumineuse bien plus conventionnelle et commune à la production actuelle.

Le bouclier avant évolue aussi tout en douceur, ajoute un subtil galbe supplémentaire, et semble désormais totalement industrialisable. La seule évolution notable à l’extérieur reste les jantes, qui perdent le prolongement de leur motif sur les pneus. Les nouvelles jantes sont bien plus réalistes qu’auparavant, mais conservent leur grand rayon de 21″.

A l’intérieur, on se rapproche aussi de la production. Les principales modifications se situent avant-tout sur les parures et matériaux utilisés, l’agencement de planche de bord restant inchangé. Les sièges futuristiques et le volant tactile rétractable toujours présents, sont certainement les spécificités de cet intérieur les plus susceptibles de ne pas passer la case industrialisation. Cela ne devrait pas empêcher la conduite autonome I.D. Pilot de faire partie des équipements du modèle de série.

Pas (encore) d’améliorations techniques

Sur le plan technique, aucune modification n’a été apportée. Le SUV électrique reste propulsé par deux moteurs électrique d’une puissance cumulée de 306 chevaux. Sur l’essieu à avant, le premier développe 102 chevaux et 140 Nm de couple, quand le second revendique 201 chevaux et 310 Nm. La transmission intégrale sera de plus intelligente en répartissant le couple entre les roues en fonction de l’adhérence.

Une batterie, plutôt conséquente, de 83 kWh assure la charge de l’I.D. Crozz. Avec 500 km en cycle NEDC, l’autonomie devrait être un point fort de ce véhicule. D’ailleurs, il sera possible de la charger à 80% en moins de 30 minutes, soit 400 km d’autonomie supplémentaire. Dernier rappel, la vitesse maximale sera limitée à 180 km/h.

En 2020, l’I.D. Crozz accompagnera l’I.D. « berline » dans les concessions, suivi de l’I.D. Buzz en 2022. Les trois forment la première vague électrique de Volkswagen, et promettent de rapidement envahir nos routes.