En pleine mutation, le marché de la voiture électrique connait une forte augmentation à travers l’Europe, avec un croissante spectaculaire en l’Allemagne.

Longtemps boudée par les automobiliste, la voiture électrique semble convaincre le vieux continent, avec une hausse des ventes à travers tous les pays de l’Union Européenne.

La France championne, l’Allemagne explose

Depuis des mois leader en Europe, la France garde son titre avec 7 402 immatriculations de janvier à mars 2017, contre 6 022 pour la même période l’année passée. Si la progression n’est pas flagrante dans l’hexagone, ce n’est pas le cas de nos voisins germaniques, qui enregistrent une hausse de 117% des ventes sur la même période. En volume, l’Allemagne passe de 2 332 à 5 060 véhicules électriques vendus d’une année à l’autre.

L’Europe du nord sur la même tendance

La troisième place du podium est accordée au Royaume-Uni avec 4 634 immatriculations de véhicules électriques pour une hausse de 46,5%, toujours par rapport à la même période l’année passée. Ensuite, ce sont les Pays-Bas avec 2 146 unités vendues (+84,8%), puis l’Autriche avec 1 226 unités (+23,6%) et la Suède en sixième position avec 1043 unités (+57,3%).

À l’échelle de l’Union Européenne, c’est une hausse de 49% dont il est question, avec un volume historique de 24 592 immatriculations au premier trimestre, contre 16 505 au premier trimestre 2016. Notons au passage que la Norvège, pays extra Union Européenne appréciant le plus la voiture électrique, connaît une légère hausse (+8,7 %) des ventes, avec 6 982 unités contre 6 425 en 2016.

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz