Attendue comme la première vraie rivale de la Tesla Model S, la Porsche Mission E dévoile officiellement de nouveaux détails, 2 ans avant sa présentation.

Deux ans avant sa présentation officielle, le PDG de Porsche divulgue les premières informations officielles sur sa grande berline électrique, tueuse de Tesla Model S !

Une Panamera électrique

Les dernières déclarations du PDG de Porsche, Olivier Blume, confirment le positionnement de la Mission E de série comme une Panamera électrique. Premier détail qui l’en rapproche, son prix : la Mission E affichera un ticket d’entrée similaire à celui de la Panamera, à savoir aux environs de 95 000 €. A titre de comparaison, la Tesla Model S (sa principale concurrente), se négocie au prix de 102 100 € dans sa version la plus performante P100D. Ensuite, on découvre qu’en électrique aussi, Porsche proposera plusieurs variantes. Pour faire plaisir au puristes, c’est la nomenclature classique qui sera reprise, avec notamment des versions S et GTS déjà confirmées.

Des investissements pour tenir promesses

Pour satisfaire ses clients, Porsche a également confirmé la conception d’un système de chargement ultrarapide de 350 kW. Ce dernier devrait permettre de récupérer 80% de la charge de la batterie en 15 minutes. Tenant compte du fait que le concept Mission E affichait 500 km d’autonomie en pleine charge, cela correspond à 400 km d’autonomie récupérée. On apprend également que c’est sur le site historique de Zuffenhausen que la voiture sera assemblée, avec un investissement de 700 millions d’euros pour adapter les lignes d’assemblage et plus de 1000 nouveaux emplois.

Pour découvrir la Mission E de série, Porsche donne rendez-vous au salon de Francfort en 2019.