La nouvelle génération de X3 pointe le bout de son capot, et plus que jamais aussi bien sur le plan esthétique que technologique, il se positionne comme X5 en réduction. Design qui évolue en douceur Si l’esthétique de la première génération de X3, pour rappel présentée en 2003, jouait la carte du baroudeur plutôt que

La nouvelle génération de X3 pointe le bout de son capot, et plus que jamais aussi bien sur le plan esthétique que technologique, il se positionne comme X5 en réduction.

Design qui évolue en douceur

Si l’esthétique de la première génération de X3, pour rappel présentée en 2003, jouait la carte du baroudeur plutôt que celle du SUV sportif, ce n’est plus franchement le cas de cette troisième et nouvelle génération. Transition vers du dynamisme enclenchée par la génération précédente, le nouveau X3 se présente comme un SUV plus dynamique, musclé, agressif que jamais, sans pour autant sacrifier l’habitabilité sur l’autel du design.

En effet, le nouveau X3, voit ses dimensions légèrement revues à la hausse, et desservent avantageusement l’espace intérieur. Concrètement, il s’allonge de 6,4 cm et s’étire de 1,3 cm, et prend 1,5 cm en hauteur. L’allongement de la caisse se reporte majoritairement sur l’empattement, qui prend 5,4 cm. Au final donc, l’augmentation des dimensions contribue autant à rendre l’allure générale plus dynamique qu’il ne profite à l’habitabilité intérieur.

BMW a aussi fait un effort de taille d’un point de vue efficience. L’aérodynamique plus aboutie que la génération précédente permet d’atteindre un excellent Cx de 0,29. Toujours du coté de l’efficience, le X3 nouvelle génération se débarrasse de 55 kg sur la balance. Comme à l’accoutumée, l’usage de matériaux légers tels que l’aluminium (sur les suspensions par exemple), permet ce gain. On notera une parfaite répartition des masses de 50/50 entre les essieux avant et arrière, ce qui devrait profiter au comportement routier de l’engin, là aussi plus dynamique qu’auparavant.

Intérieur et équipements remis au goût du jour.

Comme souvent chez les allemands, la nouveauté se ressent certainement plus une fois à bord. La planche de bord bénéficie d’un net réagencement par rapport à l’ancienne génération, et troque son écran central intégré à la planche de bord par un écran à implantation « tablette », généralisée à la gamme BMW. On retrouve également le nouveau volant BMW inauguré sur la récente Série 5, bien plus sportif qu’auparavant. D’ailleurs, ergonomie et infotainment sont clairement hérité de cette dernière.

La part belle est faite au confort. Le X3 profite (en option, bien entendu) d’un volant chauffant, ou encore de sièges ventilés, et même un diffuseur de parfum. Pour les plus sportifs, on retrouvera des suspensions pilotées, un châssis et des freins Sport, ainsi qu’une direction Sport variable. La modularité sera au rendez-vous, avec notamment une banquette rabattable 40/20/40 depuis le coffre, et un hayon électrique.

Coté sécurité, on retrouve tous les équipements (ou presque) disponibles sur les Série 7 et 5. Au programme (et la liste est longue) : pilote semi-autonome avec régulateur de vitesse adaptatif, assistance de conduite dans les bouchons, aide au maintien dans la voie, détection de risque de collision latérale, alerte de conduite à contre-sens, détection d’angles morts, alerte de circulation transversale (avant et arrière), etc… Seul absent de la liste : le stationnement autonome à distance depuis la télécommande à écran, qui elle, sera proposée en option.

L’essence reprend le dessus

Niveau motorisations, pas de surprises. Quoique.. Le catalogue privilégie l’essence au diesel, avec 3 motorisations pour le premier contre 2 pour le second. Fait rare pour un SUV allemand. On retrouvera donc le 4 cylindres 2L 20d de 190 ch (400Nm de couple), le 6 cylindres 3L xDrive30d de 265 ch (620Nm). Coté essence, le 4 cylindres 2L se déclinera en 184 ch et 252ch et portant respectivement les appellations 20i et 30i.

Le dernier moteur profite d’un inédit badge M et profite d’un 6 cylindres 3L turbo de 360 pour 500 Nm de couple. Cette version M40i promet un 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. noter que toutes les motorisations seront exclusivement livrées en 4 roues motrices xDrive et boite automatique Steptronic à 8 rapports.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?