Nissan vient de dévoiler la nouvelle version 2017 de sa super sportive GT-R. Au menu : performances en hausse, nouvel habitacle et toujours plus de puissance.

Est-il possible d’améliorer une voiture qui depuis ses dernières versions accumule déjà tous les superlatifs en termes de puissance, d’efficacité et de performances pures ?

La question n’a visiblement pas fait trembler les concepteurs de la Nissan GT-R puisque la marque nippone vient de dévoiler au New York International Auto Show (ou NYIAS) la toute dernière version de sa mythique supercar : la GT-R 2017.

Superbe et impressionnante dans sa livrée de lancement orange nacré baptisée « Orange Mécanique » (une couleur très tendance actuellement, qui évoque entre autres McLaren), la nouvelle GT-R promet évidemment de faire encore mieux que sa devancière dans tous les domaines, de la sportivité au confort en passant par le design intérieur, ses matériaux et la finition.

« Pour la supercar, il s’agit des modifications les plus profondes depuis son lancement. »

Bien sûr, comme il s’agit d’une refonte et donc pas d’une vraie nouvelle version (on me glisse dans l’oreille que c’est la dernière déclinaison de cette version avant une toute nouvelle GT-R) les évolutions sont subtiles et se logent plutôt dans des détails que seuls les spécialistes et fans transis de la belle sauront identifier au premier coup d’œil.

Une ligne plus fluide et plus « premium »

Cependant on remarque que les lignes sont plus fluides, plus « douces » (si on peut vraiment parler de douceur pour un tel bestiau) et plus « premium », une impression de montée en luxe et en qualité se dégageant de l’ensemble. La nouvelle calandre en V chromée mat, qui constitue l’un des éléments de design de la signature de marque Nissan a été élargie afin d’optimiser le refroidissement du moteur. Le nouveau capot avant est plus rigide et contribue à augmenter la stabilité à haute vitesse par davantage d’appui à l’avant.

Une évolution extérieure qui permet de maintenir le coefficient de trainée à 0.26, alorsque l’appui aérodynamique généré à l’avant est supérieur à celui de la GTR.

IMG_3388 IMG_3410IMG_3413vignette

Un habitacle complètement redessiné

On pouvait parfois reprocher à la précédente (ou actuelle) mouture de la GT-R un certain manque de personnalité et même de classe dans son design intérieur. On est quand même à bord de l’une des voitures les plus puissantes et performantes du monde mais l’ambiance à bord, quoique sportive, n’évoque pas vraiment le caractère de voiture d’exception de l’engin. Les matériaux sont quelconques et rien ne distingue l’ensemble d’une voiture de grande série. Bref, si l’on compare à des voitures de performances et de puissance équivalente, comme par exemple une Audi R8 ou une Porsche 911 Turbo, la GT-R était loin du compte en matière de qualité de finition et de noblesse de l’ambiance intérieure.

Les designers de Nissan ont bien compris ce reproche qui pouvait leur être fait et se sont remis au boulot pour sortir quelque-chose qui soit davantage en adéquation avec le standing de la voiture. Sans être encore au niveau de ses rivales, la progression est sensible et plutôt réussie.

144058_1_5144056_1_5Côté habillages, la finition Gentleman Edition, qui offre notamment des revêtements intérieurs en cuir étendu semianiline, propose deux nouvelles ambiances : les intérieurs tout cuir Noir et Fauve s’ajoutent aux intérieurs Rouge Ambré et Ivoire déjà proposés.

Ergonomie : la guerre des boutons

Concernant le poste de pilotage, le nouveau tableau de bord est habillé d’un cuir de qualité supérieure tandis que la ligne qui s’étire du combiné d’instrumentation jusqu’à la console centrale façonne un environnement résolument axé sur le conducteur. La partie centrale du tableau de bord a également été revisitée et épurée. Une navigation et des commandes audio intégrées permettent de réduire le nombre de boutons : 27 sur le précédent modèle et seulement 11 sur la version 2017. Un nouvel écran tactile de 8 pouces affiche de larges icones qui facilitent son utilisation. Une nouvelle commande « RTouch » (empruntée semble-t-il à la marque cousine Infiniti) située sur la console centrale simplifie également l’utilisation des fonctionnalités de la supercar. Enfin, les palettes commandant la boîte de vitesse sont désormais fixées au dos du volant, lui aussi redessiné, facilitant ainsi le changement de rapports sans lâcher le volant.

144059_1_5 144060_1_5Bref, l’intérieur a de la gueule et donne vraiment envie de manger du bitume à grandes pelletées.

Des performances encore à la hausse

Quand on produit l’une des autos les plus sportives et puissantes du marché des voitures de série, est-ce bien raisonnable de chercher à la gaver encore un peu plus de chevaux ? Chez Nissan, la réponse est oui. Ainsi la GT-R 2017 gagne-t-elle encore 20 canassons de plus, pour passer à 570 chevaux, ce qui la rapproche dangereusement de sa cousine la Nismo et ses 600 chevaux. Qu’à cela ne tienne, Le moteur V6 biturbo de 3,8l L. développe à présent 570 ch à 6 800 tr/mnet 637 Nm de couple entre 3 600 et 5 800 tr/mn. Pour les fans de mécanique de précision, sachez que la puissance accrue est obtenue grâce à un contrôle précis du point d’allumage de chaque cylindre et à une pression de suralimentation accrue. La transmission six rapports à double embrayage a également été revue pour des passages de vitesses plus fluides et plus silencieux. Étonnant cependant que la boite n’ait pas plus évolué et ne se soit pas hissée à la hauteur des standards actuels qui veulent que sur une supercar on ait entre 7 et 9 rapports.

144066_1_5Autre nouveauté de la supercar Nissan, la sonorité à l’échappement a également été optimisée grâce à un échappement en titane à valves actives. Pour avoir entendu la symphonie du moteur et de ses échappements lors de la présentation à New York il y a juste quelques minutes, je peux vous dire non seulement que ça envoie du bois, mais que la sonorité de l’ensemble est tout simplement phénoménalement superbe, sans parler des turbos qui reprennent leur souffle dans une espèce de feulement métallique d’un autre monde qui déclencherait des frissons de plaisir à Chantal Perrichon (non je déconne).

Ajoutez à cela des jantes de 20 pouces et une rigidité de l’ensemble encore améliorée et vous avez compris ce à quoi on a affaire…

La nouvelle Nissan GT-R sera disponible à l’été 2016. Son prix n’a pas été communiqué. Pour mémoire, le modèle actuel est disponible à partir de 94.200 euros.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?