Avec ses 700 chevaux et surtout un couple phénoménal de 930 Nm, la Tesla S P85D est aussi une casseuse de dynamomètres !

Tesla P85D

Si vous vous intéressez un tant soit peu à l’automobile et notamment à celles qui en ont un peu sous le capot, vous avez déjà certainement entendu parler de la dernière version de la Tesla S, le modèle « P85D » et son mode « Insane » (barjot en français) qui offre des performances absolument époustouflantes, avec notamment une accélération de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes.

Il faut dire justement que la bête aux allures de sage berline en a sous le capot. Un ensemble de trois moteurs électriques très discrets au demeurant alimentant quatre roues motrices, et qui développent néanmoins la bagatelle de 700 chevaux.

Mais les chevaux ne seraient rien sans le couple, et celui d’un moteur électrique, sans latence, et fournissant la totalité de sa puissance dès la première impulsion, est juste phénoménal puisqu’il culmine à 930 Nm.

De quoi affoler les dynamomètres, ces bancs d’essai qui évaluent le couple d’une auto. Témoin cette petite vidéo qui montre une Tesla P85D en test d’accélération sur l’un de ces dynamomètres. Regardez et écoutez : après quelques petites secondes, un claquement : c’est une courroie du dispositif qui rend l’âme…

(source)

Un commentaire

  1. Pingback: Accélération et freinage : la Porsche Panamera finalement meilleure que la Tesla P85D !

Et si vous mettiez votre grain de sel ?