Quand la Porsche Panamera Turbo S met un vent à la Tesla S P85D, en accélération et en freinage. La preuve en vidéo.

tesla panamera

Ceux qui ont eu l’a chance de se glisser au volant de la version la plus performante de la Tesla Model S, à savoir la P85D de 700 chevaux (qui remplace le modèle de 420 chevaux que j’avais eu en main pendant quelques jours), ont eu généralement un peu de mal à se remettre des sensations hallucinantes fournies par les accélérations et les reprises de cet avion de chasse.

A tel point que quand on a connu une telle expérience, on est vite convaincu du fait que plus aucune berline de production ne sera en mesure de vous montrer son train arrière sur la route tant il est évident que de telles accélérations ne peuvent pas être reproduites avec une voiture « normale » dotée d’un bon vieux moteur a explosion.

Erreur ! Il existe au moins sur le marché une berline de dimensions et de poids comparables à la Tesla S (donc une voiture très imposante) qui fait mieux que la Tesla P85D. Une concurrente électrique ? Un prototype de course ? Non non. Une berline aux allures finalement assez sages, que l’on croise assez fréquemment dans nos rues : la Porsche Panamera. Bien sûr nous parlons là de sa version la plus puissante, à savoir la Panamera Turbo S, dont le gros V8 bi-turbo développe 570 chevaux.et 750 Nm de couple.

Des valeurs bien inférieures à celles de la Tesla S, qui elle affiche 700 chevaux et un couple monstrueux de 930 Nm Tesla, le tout pour un poids équivalent dépassant les deux tonnes.

Oui mais voilà : chez Porsche on sait faire des voitures performantes, et on ne s’en laisse pas compter. De surcroit, la firme de Stuttgart a toujours eu la très bonne habitude d’annoncer des chiffres de performances et de puissance parfaitement conformes à la réalité, voire, coquetterie oblige, parfois inférieurs.

Nos confrères anglais d’Auto Express ont voulu en avoir le cœur net en confrontant ces deux berlines d’exception à la conception radicalement opposée mais qui présentent cependant de nombreux points communs : 4 portes + haillon, 4 roues motrices, 5 mètres de long et deux tonnes.

Le résultat, quoique serré, est sans appel : la Porsche bat la Tesla sur tous les tableaux, accélération et freinage. En chiffres cela donne :

Porsche Panamera Turbo S :

  • 0 à 100 : 3,4 secondes
  • 0 à 160 : 8,2 secondes
  • 160 à 0 : 90,8 mètres

Tesla S P85D :

  • 0 à 100 : 3,6 secondes
  • 0 à 160 : 9,2 secondes
  • 160 à 0 : 98,1 mètres

Quand je vous dis qu’à bord d’une Tesla on se pense invincible, regardez la tête du journaliste qui pilote l’américaine dans le test après qu’il se soit proprement fait déposer par la Panamera : il est sincèrement éberlué et semble avoir de la peine à y croire !

Regardez plutôt la vidéo :

Et si vous mettiez votre grain de sel ?