Audi et Nvidia continuent de développer communément leur IA de conduite autonome, l’une des première utilisant le deep learning.

Après plusieurs années de collaboration fructueuses, Audi et Nvidia continuent ensemble le développement de leur IA de pilote autonome, utilisant pour la première fois du deep learning sur un véhicule à taille réelle.

L’élève qui dépassera son maître

Pour la première fois, l’IA de pilotage autonome utilisant le deep learning est installée dans un véhicule de taille réelle. Le Q7 deep learning concept, développé conjointement par Audi et Nvidia, se dirige grâce à une caméra de 2 mégapixels. Les images sont envoyées et traitées par l’unité de contrôle Nvidia Drive PX 2, qui prend le contrôle du volant et des pédales. Là où ce concept innove, c’est grâce au deep learning. Explications.

Lorsque le conducteur sera au volant, l’IA apprendra de sa conduite. Concrètement, cela signifie que l’IA analysera faits et gestes du conducteur, et notamment sa réaction face à telle ou telle signalisation, ou situation spécifique. Lors de la démonstration sur circuit fermé, le Q7 a été capable de s’adapter au changement d’un signal de circulation en l’espace de quelques secondes. C’est ici que réside la puissance du deep learning. Son aptitude à réagir correctement face aux situations imprévues, en les comparant à celles précédemment vécues et analysées. Avec le temps, l’IA accumulant des expériences toujours plus variées, le pilote autonome sera plus sûr que le conducteur, même face aux perturbations complexes.

Une Audi autonome en 2020

nvidia_autonomous_audi

Lors de la conférence, le président d’Audi USA Scott Koegh est monté sur scène pour faire une grande annonce. 2020 sera l’année de commercialisation d’une Audi autonome développée conjointement avec Nvidia. LiIA prendra place dans l’unité de contrôle zFAS, qui renfermera le futur surpuissant processeur Nvidia X1. D’ici là, l’unité de contrôle zFAS équipée d’un processeur Nvidia K1 fera son apparition cette année sur la nouvelle Audi A8. La collaboration entre les deux entreprises n’en n’est manifestement qu’à ses débuts, et Nvidia affirme sa position d’important acteur de développement des IA et de la conduite autonome.

 

 

 

 

Et si vous mettiez votre grain de sel ?