En dévoilant deux versions très haut de gamme de la berline S90, Volvo accélère son ascension dans le luxe, et met le cap sur la Chine.

Volvo poursuit son implantation dans le marché du luxe, et dévoile le deuxième modèle badgé « Excellence », la S90.

Une envie de jouer sur les terres de Maybach.

La nouvelle S90 Excellence applique la même recette que son grand frère XC90 Excellence. Au programme : suppression du siège passager avant au profit d’un repose-pieds réglable et d’un logement pour chaussures, d’un système multimédia tactile, de sièges spécifiques et d’un toit en verre panoramique, de portes gobelets chauffants et réfrigérants, d’un réfrigérateur entre les deux sièges arrières, et elle sera même livrée avec des verres en cristal fabriqués main par des artisans de la maison suédoise Orrefors. Rien que ça ! Tout cet attirail fait de la S90 Excellence une voiture pour chauffeur, très prisées en Chine et aux USA. Cela fait également de la S90 Excellence une parfaite concurrente de la Classe E Maybach.

Dans le même temps, la S90 bénéficie également d’une version spécifiquement conçue pour la Chine, répondant aux exigences du marché local. Le traitement intérieur sera plus haut de gamme que notre version Européenne, mais garde ses 4 places. Cette version vient s’intercaler entre la S90 classique et la S90 Excellence. Celle-ci sera proposée au catalogue avec les motorisations essence T4 et T5, ainsi que l’hybride rechargeable T8 Twin Engine. La S90 Excellence ne sera en revanche disponible qu’avec ce dernier, le T8 Twin Engine, étant la motorisation la plus puissante au catalogue du constructeur suédois.

Objectif : Chine.

Volvo est maintenant propriété du constructeur chinois Geely, et ne s’en cache pas. C’est pour cela que ces deux versions haut de gamme de la S90 seront produites exclusivement dans l’usine de Daqing en Chine. Les deux modèles seront malgré tout mondialement disponible, pour ne pas se refuser les quelques clients potentiels sur le vieux contient et aux USA. À terme, c’est toute la production de la Volvo S90 qui sera transférée Chine.

Volvo continue donc de se centraliser au maximum sur la Chine, puisque la majorité de ses véhicules y seront désormais produit. La prochaine génération de Série 60, basée sur la même plateforme SPA que la Série 90, sera produite à Chengdu. Quant au segment inférieur, la Série 40, reposant sur la plateforme CMA, sera produite dans une nouvelle usine en cours de construction à Chengdu, à 350 km au sud de Shanghai. Parallèlement, on apprend également que le centre de Design Intérieur de la marque déménagera prochainement en Chine.

Un commentaire

  1. Pingback: Volvo S90 Excellence : des ambitions de luxe po...

Et si vous mettiez votre grain de sel ?