Armée du 2.5 TFSI développant désormais 400ch, la nouvelle TT RS inaugure également une nouvelle technologie d’éclairage pour les feux arrière.

Les images avaient fuité il y a plusieurs semaines, en même temps que la R8 Spyder, et la voici officialisée. La nouvelle TT RS se présente pour le salon de Pékin dans ses déclinaisons coupé et roadster. Au programme, toujours l’unique 5 cylindres Audi (ouf !).

Audi a donc gardé le 5 cylindres de l’ancienne génération, si spécifique et si apprécié. Mais maintenant retravaillé de fond en comble, le 2.5 TFSI développe maintenant 400 chevaux, soit 60 de plus que sa devancière ! Les 480 Nm de couple délivré aux quatre roues propulsent la TT RS coupé à 100 km/h en 3,7 secondes, et 3,9 secondes pour le roadster. La transmission Quattro d’ailleurs couplée à la boite S-tronic 7 rapports promettent, comme à leurs habitude, une motricité parfaite et un temps de réaction très court. Il sera possible d’opter pour 4 modes de conduite : confort, auto, dynamique et individuel, via l’habituel Audi Drive Select.

Esthétiquement parlant, des boucliers et spoilers spécifiques font leur apparition. Typé Audi RS, ils seront disponibles en aluminium ou en noir, pour trancher avec la couleur de carrosserie et rendre le tout encore plus agressif. De nouvelles jantes spécifiques font également leur apparitions, s’apparentant à des jantes Rotor en 7 branches.

Toujours à la pointe de l’éclairage, Audi fait de cette nouvelle TT RS son premier modèle à disposer de feux arrière Matrix OLED (LEDs organiques). Présenté lors du CES 2016, ces derniers inaugurent une nouvelle génération d’éclairage encore plus fin, plus net, plus économique, et plus travaillé que des LED classiques. Ils seront disponibles en option, tout comme les phares Matrix LED à l’avant. De série, la TT RS sera équipée d’éclairage LED à l’avant et à l’arrière.

Quant à l’intérieur, le volant s’inspire de celui de sa grande sœur la R8, et se voit greffé des boutons de démarrage et de Dive Select. Des surpiqures rouges ornent Alcantara et cuir, et les aérateurs sont également entourés d’un subtil liseré rouge.

Pas de tarifs communiqués pour le moment, mais les livraisons de la TT RS débuterons à l’automne 2016.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?