Une dizaine de jours avant son ouverture, les premières nouveautés Premium du Mondial 2016 pointent le bout de leur capot !

L’ouverture du Mondial 2016 Paris arrive à grand pas, et les constructeurs commencent à dévoiler leurs nouveautés pour l’occasion. Tour d’horizon des nouveautés dévoilées à ce jours par Volvo, Mercedes, et Audi !

Volvo V90 Cross Country : la famille au complet.

Dans le haut du panier de sa gamme, Volvo dévoile le dernier modèle manquant à l’appel pour être au complet : le Volvo V90 Cross Country. À mi-chemin entre le break et le SUV (bien trouvé non ?), le V90 Cross Country se présente surélevé et paré d’éléments de carrosserie spécifiques pour lui donner un look baroudeur. Les parties noires se montrent en revanche moins nombreuses que pour la génération précédente, pour rendre l’ensemble plus élégant. Outre ces petits détails esthétiques, le V90 Cross Country est en tous points identique au V90 « classique ». Au rayon des motorisations, les 4 cylindres 2.0 diesels D3 (150 ch), D4 (190 ch) et D5 (235 ch) sont au programme. En essence, on trouvera les 4 cylindres 2.0 T5 et T6 de respectivement 254 ch et 320 ch. On termine la gamme avec moteur T8 Twin Engine (hybride rechargeable) de 407 ch, avec un moteur électrique d’une autonomie de 50 km. Toutes les motorisations seront équipées de 4 roues motrices et d’une boite automatique 8 rapports (6 rapports pour le D3). Attention toutefois, si le modèle est présenté dans l’élan des annonces en marge du Mondial 2016, Volvo y sera absent. Il ne sera donc pas possible de découvrir ce modèle pour l’occasion.

New Volvo V90 Cross Country Studio

New Volvo V90 Cross Country Driving Matte

Audi, en attendant le nouveau Q5.

Audi pour sa part complète la gamme A5, en dévoilant le coupé 5 portes Sportback. Deuxième modèle de la gamme, l’A5 Sportback se présente, comme le coupé, plus musclée que la génération précédente. Au niveau des dimensions, elle gagne 2,1 cm en longueur, 1,4 cm en empattement, mais perd 0,5 cm en hauteur par rapport à la génération précédente, pour se rapprocher des dimensions de l’A4. Le volume du coffre reste inchangé avec 480 litres. En revanche, la masse du véhicule diminue de 85 kg. Équipements et motorisations sont identiques aux coupé. On retrouvera en essence le 2.0 TFSI décliné en 170 ch (g-tron), 190 ch, et 252 ch. Le V6 3.0 TFSI, sous le badge S5, développe 354 ch comme sur le coupé. En diesel, le 2.0 TDI de 190 ch proposera sa variante ultra ne rejetant que 108 g CO2/km. Enfin le V6 3.0 TDI développera 218 ch ou 286 ch. Les deux motorisations les plus puissantes viennent d’office avec transmission quattro et boite automatique 8 rapports. Les autres moteurs seront équipés d’une boite manuelle 6 rapports, il faudra passer par la case option pour avoir la boite S-Tronic à 7 rapports et la transmission quattro (indisponible sur la g-tron).

Dynamic photo, Color: Ara Blue

Dynamic photo, Color: Daytona Grey

Autre petite nouveauté, le Q3 passe (pour la seconde fois) par la case restyle, du moins pour la version S-Line. En effet, le constructeur aux anneaux ne juge la distinction de la version S-Line pas suffisamment notable avec la finition « classique ». Le pack S-Line fait donc évoluer son bouclier avant, qui se pare désormais d’une barre horizontale, faisant toute la largeur du bouclier, plus proéminant, quand la calandre se pare de noir laqué en lieu et place de l’aluminium. Un Pack S-Line Competition fait également son apparition, étendant la finition noir laqué aux bas de caisse et passages de roue. L’intérieur aussi, se pare de noir, ciel de pavillon inclut, et dispose de série d’une sellerie mixte cuir-tissu. Il sera possible d’opter pour une sellerie cuir-alcantara ou cuir intégral en option. Ni nouveau moteur, ni nouvel équipement ne sont au programme.

a169684_mediumAudi Q3

Mercedes complète ses gammes Classe E et AMG GT.

La gamme Classe E ajoute déjà son troisième modèle au catalogue. Et il s’agit de la Classe E All-Terrain, concurrente de l’A6 Allroad et du V90 Cross Country, mentionné quelques lignes plus haut. En attendant la présentation des coupés et cabriolets donc, voici la variante tout-chemin de la Classe E, inédite pour Mercedes. A part un traitement esthétique similaire à celui de ses concurrentes précédemment citées (caisse surélevée, bas de caisse et passages de roue noirs, boucliers avant et arrière en aluminium, calandre spécifique semblable à celles des gros SUV de la marque), peu de différences par rapport à une Classe E break standard. D’un point de vue mécanique, transmission intégrale 4-Matic et suspension pneumatique sont montés d’origine. Un seul moteur sera disponible au lancement : le 220d (2.0 diesel 194 ch), associé à la boite automatique 9G-Tronic (9 rapports).

mercedes-benz-e-class_all-terrain-2017-1280-10 mercedes-benz-e-class_all-terrain-2017-1280-04

Suite à l’ajout de la radicale AMG GT-R il y a quelques mois, Mercedes propose désormais 2 roadster AMG GT : les GT Roadster et GT-C Roadster. Au programme, V8 biturbo de 476 ch et 630 Nm pour la première, et 557 ch pour 680 Nm de couple pour la seconde. La GT-C revendique un 0 à 100 km/h en 3,7 secondes et une vitesse de pointe de 316 km/h, et proposera une liste d’équipements hérité de la GT-R, tels que la direction active sur l’essieu arrière, ou son kit carrosserie (ouïes latérales arrière, aileron, bouclier spécifique…). Concernant la capote, elle se déploie ou rabat en 7 secondes, et jusqu’à 50 km/h. Les teintes de toile disponibles sont noir, rouge ou beige. En revanche, Mercedes a informe qu’il ne sera malheureusement pas possible de la contempler au Mondial. .

mercedes-benz-amg_gt_c_roadster-2017-1280-0f mercedes-benz-amg_gt_c_roadster-2017-1280-05

.

Un commentaire

  1. Pingback: Volvo, Mercedes, Audi : les nouveautés P...

Et si vous mettiez votre grain de sel ?