La très attendue petite dernière de la gamme Tesla, la Model 3, présentera officiellement le bout de son capot dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le teaser fait monter encore un petit peu plus la pression avant de découvrir celle que tout le monde attend de pieds ferme. Et inutile de dire qu’en la présentant commune berline électrique de taille moyenne, premium, séduisante, et accessible (en tout cas plus que sa grande sœur Model S), Tesla n’aura pas le droit à l’erreur.

Tesla prépare le terrain

Avant de nous présenter la Model 3 dans les moindres détails, Tesla insiste sur la l’investissement et le développement effectué pour permettre la commercialisation de la Model 3, et ainsi assure l’expansion de toutes les infrastructures connexes nécessaires à son développement sur le marché. Et principal besoin de la Tesla Model 3 : les batteries. Pour pouvoir suivre les cadences de livraisons de la Model 3 (qui seront certainement bien remplis), Tesla a investi dans la construction d’une des plus grande usine automobile au monde : la Tesla Gigafactory. A plein régime, cette usine devrait, d’ici 2020, fabriquer autant de batteries Lithium-ion que la totalité de la production mondiale de celle-ci en 2013.

Autre axe de développement majeur afin d’assurer le développement de la Model 3 : les Store. Ils sont actuellement au nombre de 200, pour atteindre le nombre de 280 à la fin de cette année. Tesla continue également d’étendre son réseau de superchargers. Là encore leur nombre sera en forte progression puisque dans les 9 mois à venir, ils seront au nombre de 900, contre 600 actuellement. Derrière tous ces investissement faramineux, Tesla ne cache pas sa volonté : produire 500 000 véhicules d’ici 2020, quand le nombre de véhicules sorti d’usine ‘année passée atteignait 50 000.

Il faudra encore être patient..

Pour sa Model 3, Tesla ouvrira les carnet de commandes le 31 Mars. Pour les intéressés, la marque recommande de se tenir prêt à se ruer sur un Tesla Store le plus tôt possible pour être en tête de liste des carnets de commandes. Il faudra néanmoins être certain de son choix, car pour pour pouvoir valider la commande, il faudra s’affranchir d’un acompte de 1000 $… Et être patient. En effet la production démarrera fin 2017, pour des livraisons dans la foulées aux USA, puis en 2018 pour l’Europe.

Il est important de noter qu’en revanche, Tesla se tient prêt à l’affluence des commandes. Les commandes de Model X ont augmentées de 75% en un an. Pour la Model 3, de part son positionnement attractif, ses commandes devrait être colossales, surtout pour un constructeurs aussi jeune que Tesla.

 

Et si vous mettiez votre grain de sel ?