La première Jaguar à atteindre le cap des 600 chevaux, c’est elle : la XE SV Project 8. Limitée à 300 exemplaires, cette tueuse d’allemande propose performances hors normes !

Le segment des familiales hyper sportives, dominé par les allemands, attire la convoitise de nombreux concurrents. Après Alfa Romeo avec la Giulia QV, voici la Jaguar XE SV Project 8.

600 chevaux et sans rivale

C’est donc la XE qui se voit décerner la place de Jaguar la plus puissante de l’histoire. Avec 600 chevaux (et 700 Nm de couple) sous le capot tirés du V8 5.0 L de la F-Type R, la division SVO n’y est pas allé avec le dos de la petite cuillère, puisque c’est 25 chevaux de plus que cette dernière ! En face, difficile de trouver une rivale à la hauteur. Une BMW M3 ne revendique que 431 chevaux, et une Alfa Romeo Giulia QV s’arrête à 510 chevaux, toutes deux animées par des 6 cylindres.

Techniquement, cette terrible Jaguar choisi une transmission intégrale et une boite automatique à 8 rapports ZF… identique à celle utilisée par ses concurrentes précédemment citées. Sur la balance, le poids se voit contenu à 1 745 kg. Les performances sont évidemment à la hauteur, avec un 0 à 100 km/h en 3,3 secondes et une vitesse de pointe de 321 km/h.

L’équipement de compétition est aussi de la partie, avec des freins en carbone-céramique de 400 mm, et des étriers à 6 pistons à l’avant, du jamais vu chez Jaguar. La suspension active à été adaptée au tempérament de l’engin, avec un mode surbaissé de 15 mm. Quant à la sonorité, elle sera au rendez-vous, puisqu’un échappement actif en titane est de la partie.

Jaguar passe en mode compétition

Et si vous mettiez votre grain de sel ?