Si le directeur de Porsche n’est pas réfractaire aux assistances à la conduite, une Porsche (même électrique) restera toujours dédiée au plaisir.

Quand voitures électriques et autonomes sont à l’ordre du jour, Porsche donne sa vision de la voiture plaisir de l’avenir.

Dosage minutieux

Olivier Blume, directeur de la firme de Stuttgart, a donné son point de vue concernant les voitures autonomes et autres systèmes d’assistance à la conduite. Même s’il ne se montre pas réfractaire à ces nouvelles technologies, elles ne l’enthousiasment pas non plus vraiment. Sa position est tout compte fait ambivalente. Et il est difficile pour une marque telle que Porsche, prônant avant tout le plaisir de conduire, de se montrer totalement réfractaire aux nouvelles technologies au risque de ne plus répondre aux exigences des amateurs de berlines ou SUV luxueux. Quel est alors le juste milieu ?

Le plaisir avant tout

La réponse de Blum est assez claire. Selon lui, « lorsque vous achetez une Porsche, c’est pour la conduire ». Il a ajouté « pour le moment, nous ne pensons pas à développer un système de conduite tout autonome. Nous imaginons plutôt combiner certaines fonctionnalités aux gènes de la marque, de sorte que vous ayez toujours une vraie Porsche ».

La voie alors étudiée par Porsche est de proposer des assistances seulement lorsque la conduite n’a rien d’excitant. « Par exemple, dans des embouteillages sur le chemin du travail, il vous serait possible de lire tranquillement votre journal. De la même manière, si vous avez du mal à trouver une place de parking pour aller manger au restaurant, la voiture pourrait vous déposer et trouver une place pour se stationner seule, et revenir vous chercher une fois votre repas terminé ».

Électrique ET thermique

D’un point de vue des motorisations, Blume adopte la même posture ambivalente. Selon lui, l’objectif est « de pouvoir offrir à nos clients des sportives tant thermiques que des produits plus modernes, dotés de moteurs électriques et équipées des dernières technologies numériques, tout en continuant d’offrir l’expérience attendue d’une Porsche ».

Pour rassurer les inconditionnels de la marque, Blume ajoute « Actuellement, tous nos efforts sont portés sur la Mission E. Aucune 911 électrique n’est prévue pour le moment. Je ne sais pas ce que nous ferons dans le futur, mais je pense que moteurs thermiques et électriques peuvent encore cohabiter pour les 10 prochaines années. C’est une bonne chose pour Porsche de maintenir la 911 classique à coté de modèles comme la Mission E ».

Source : Autocar

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz