Si design et motorisations du prochain Q5 ne seront pas révolutionnaires, les spécificités du SQ5 et une inédite version e-tron rendent en revanche impatient.

La prochaine génération de Q5 est attendue pour être dévoilée dans quelques semaines, pour une présentation officielle au Mondial de l’Automobile de Paris. Si le design de ce dernier ne devrait pas s’avérer une surprise (il devrait s’inspirer du dernier Q7, avec une ligne en forme de vague proche de la dernier A5), on en apprend en revanche plus sur ses motorisations.

Audi Q5 2017 - Illustration basée sur les spyshots réalisée par Avarvarii pour Auto Express

Audi Q5 2017 – Illustration basée sur les spyshots réalisée par Avarvarii pour Auto Express

Une inédite version électrique

Si le concept e-tron quattro révélé à la rentrée 2016 annonce clairement un Q6 électrique, sa motorisations semble bien partie pour être implantée sur le Q5. Et ce n’est pas un hasard. Selon la structure de gamme Audi, le Q6 doit être la déclinaison coupé du Q5, au même titre que son futur concurrent direct, le BMW X4, est la déclinaison coupé du X3. Autrement dit, les Q5 et Q6 sont bien amenés à partager plusieurs caractéristiques techniques, dont les motorisations.

Disposition technique de la motorisation électrique de l'Audi e-tron quattro concept

Disposition technique de la motorisation électrique de l’Audi e-tron quattro concept

A la manière de la génération actuelle avec la version hybride, Audi choisi son cœur de gamme SUV pour introduire des motorisations inédites et tester le marché. Alors, à quoi peut-on s’attendre pour le Q5 e-tron ? Et bien si l’on se base sur le concept e-tron quattro et les rumeurs autour de sa version de série Q6 e-tron, on devrait s’attendre à une autonomie aux alentours de 500 km, de quoi commencer à inquiéter une certaine Tesla Model X. Selon les sources à l’origines des rumeurs, le Q5 e-tron serait assemblé à l’usine San Jose Chiapa au Mexique. Il devrait débarquer sur nos routes pour 2020.

Un prototype d'Audi Q5 dépourvu de pots d'échappement

Un prototype d’Audi Q5 dépourvu de pots d’échappement

Et une version S toujours plus puissante

Le SQ5 d’actuelle génération connaît un succès commercial assez impressionnant, au delà des attentes du constructeur. Armé d’un V6 BiTDI de 313 à 340 chevaux, il aura permis au Q5 de réaliser ses meilleurs résultats de vente en 2015 sur le sol français, durant sa sixième année de carrière, et d’être également le modèle S le plus vendu au sein de la gamme.

L'Audi SQ7 TDI, équipé d'un e-turbo

L’Audi SQ7 TDI, équipé d’un e-turbo

Et comme le dit l’expression, on ne change pas une équipe qui gagne. Le prochain SQ5 suivra donc le chemin de la génération actuelle, avec un V6 BiTDI nouvelle génération, plus puissant. Son arme secrète ? La même que son grand frère SQ7 commercialisé depuis peu, à savoir un « e-turbo », autrement dit un compresseur à commande électrique à l’alimentation maximum de 7 kW, fournie par le réseau secondaire et système de batteries de 48 volts, inédit sur le SQ7. La puissance totale atteinte serait alors aux environs de 370 à 390 chevaux, et le couple devrait quant à lui être proportionnellement aussi impressionnant que celui du SQ7.

Donner votre avis

1 commentaire en réponse à "Futur Audi Q5 : e-tron avec 500 km d’autonomie, SQ5 de 370 ch minimum."

Notify of
avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
trackback

[…] Source : Futur Audi Q5 : e-tron avec 500 km d’autonomie, SQ5 de 370 ch minimum. […]

wpDiscuz