Après plus de 3 ans de déficit conscécutif, Tesla est peut-être entrain de devenir rentable, et rassure ses investisseurs.

Tesla vient de publier ses résultats trimestriels, et contre toute attente, annonce un bénéfice.

13 trimestres de déficit, et une annonce surprenante.

Cela faisait effectivement plus de 3 ans que le spécialiste californien de la voiture électrique annonçait des bilans déficitaires chaque semestre. Les analystes s’attendaient à un quatorzième trimestre consécutif, Elon Musk vient de les faire mentir (une fois de plus). La marque annonce un résultat net de 22 millions de dollars au troisième trimestre 2016, contre une perte de 230 millions au même trimestre l’année dernière. Le chiffre d’affaire atteint même 2,3 milliard de dollars. Cela aura permis à l’action de Tesla de monter de 6 points en bourse, avant de redescendre quelques heures plus tard. À noter toutefois que ces résultats font suite à une nouvelle méthode de calcul comptable de la part du constructeur. Rendez-vous donc le trimestre suivant pour confirmer, ou non, la tendance.

tesla-gigafactory-3

Objectif : 50 000 véhicules au second semestre.

L’ambition de Tesla de produire 50 000 véhicules sur les 6 derniers mois de l’année est maintenue. Sur ce trimestre, c’est un peu plus de 25 000 véhicules qui ont été livrés, avec un ratio d’un Model X pour deux Model S vendues. Pour information, cela représente une progression de la capacité 37% comparé aux trois mois précédents, et de 92% par rapport à l’année dernière. Avec de tel chiffres, l’objectif de Tesla semble réalisable. En revanche, il faudra augmenter la cadence de production (et surtout compter sur une seconde usine) afin de répondre au 370 000 Model 3 déjà précommandées, et dont les premières livraisons sont attendues pour fin 2017.

Une situation financière plus rassurante.

Autre bonne nouvelle de ces résultats financiers, Tesla indique n’avoir perdu « que » 100 millions de dollars de liquidité entre le deuxième et le troisième trimestre, à mettre en corrélation avec la politique de développement sur tous les fronts en simultané de la marque. Rappelons en effet que durant ces 3 derniers mois, Tesla a investi dans la construction de sa GigaFactory, du SolarRoof (tuiles solaires), d’une nouvelle usine d’assemblage pour faire face aux commandes Model 3, et enfin du développement de cette dernière. Cela permet de rassurer les actionnaires inquiets du retour sur investissement.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?