Le développement des voitures autonome s’accélère, et Audi, l’un des pionniers dans le domaine, améliore encore sa technologie avec la RS7 piloted driving.

Les Audi A7 et RS7 piloted driving sont, depuis quelques mois maintenant, des stars parmi les voitures autonomes. La première étant destinée à conduire sur route ouverte en conditions réelles, et la seconde quant à elle réservée au circuit. Et c’est bien de cette seconde déclinaison réservée au circuit dont il est question ici !

Robby, Audi RS7 piloted driving

Il y a tout juste 9 mois, la première version de cette RS7 piloted driving avait effectué un tour de piste sur le circuit d’Hockenheim. Nommée « Bobby », elle signait un record d’une vitesse de pointe de 240 km/h, sans pilote à son bord ! La nouvelle version, « Robby », perd 400 kg face à sa devancière, tout en gardant la même puissance (560 ch). Et visiblement, cette amélioration technique n’est pas sans conséquences, puisque que le bolide intelligent a tout simplement dépassé les attentes du constructeur sur le circuit américain de Sonoma (4,05 km), sur lequel elle a signé un temps de 2’01 »01. Selon Audi, la RS7 piloted driving « a tourné dans des temps meilleurs que eux réalisés par des conducteurs de voiture de sport ».

Robby, Audi RS7 piloted driving

A noter que cette accélération de la fréquence de tests de voitures autonomes chez Audi n’est pas anodine, puisque le constructeur est déterminé à proposer cette technologie en premier sur la prochaine génération d’A8, prévue pour début 2017.

Robby, Audi RS7 piloted driving

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz