Alors qu’elle était la grande absente du stand BMW lors du Mondial de l’Automobile, nous avons pu enfin découvrir cette nouvelle BMW Série 5, la 7e génération !

Une avant-première sous embargo durant lequel il était interdit de prendre des photos malheureusement.

« Plus légère, plus dynamique, plus sobre et entièrement interconnectée » telle est la description de cette nouvelle berline bavaroise !

Une Série 5 de nouvelle conception, plus dynamique et plus légère

Depuis quelques années, BMW utilise de plus en plus d’aluminium. Cette nouvelle série 5 n’y échappe pas et cette cure lui permet de réduire le poids sur la balance de 100 kilos par rapport à la génération précédente. Elle y gagne également en rigidité, ce qui lui offre plus de dynamisme dans la conduite. Ce dynamisme passe aussi par de nouveaux trains, un centre de gravité toujours bas et une répartition des charges 50/50.  Cette nouvelle carrosserie lui permet également d’obtenir un coefficient de pénétration dans l’air de 0,22 soit le plus bas niveau de sa catégorie. Ça ne parait rien, mais ce coefficient joue beaucoup sur la consommation des véhicules tout comme le moteur.

Les nouvelles motorisations, plus puissantes et efficientes

BMW cède au downsizing (diminution de la cylindrée des moteurs) et c’est la version 530i qui en paye le prix. En effet, le moteur est un 4 cylindres de 2 litres qui développent 252 chevaux et 350 Nm de couple. Heureusement, la version 540i préserve ses 6 cylindres pour notre plus grand bonheur. Retravaillé, le bloc moteur développe dorénavant 340 chevaux et 450 Nm de couple.

Côté Diesel, on retrouve le 520d qui développera 190 chevaux et 400 Nm de couple tout en baissant la consommation de carburant. Avec lui, la version 530d d’une puissance de 265 chevaux et 620 Nm de couple !

BMW a aussi prévu de sortir une version hybride : la 530e iPerformance ! La partie thermique est assurée par un moteur 4 cylindres essence dont on ne connaît pas encore la puissance. Il sera associé à un entrainement électrique eDrive qui est plug-in hybride, c’est à dire, qui peut être rechargé via une prise électrique.

Technologies et connectivité à l’honneur

N’y allons pas par quatre chemins, la grande force de ce nouveau modèle, c’est sa technologie !

  • iDrive nouvelle génération
  • Écran GPS 10,25 pouces tactile (une première) avec une nouvelle ergonomie
  • Display Key introduit avec sa grande sœur : la BMW Série 7
  • Commandes gestuelles provenant également de la Série 7
  • Affichage tête haute nouvelle génération avec 70% de visibilité en plus
  • Compteur digital
  • Nouveaux projecteurs Full Led avec une portée de 500 mètres, aussi performants que les projecteurs Laser
  • Park Assist avec possibilité de la garer directement depuis la Display Key
  • CarPlay d’Apple entièrement Wifi
  • Microsoft Office 365 directement intégré dans la voiture avec une gestion des rendez-vous si les adresses ont été rentrées au préalable
  • Remote 3D View qui permet de se garer, mais aussi de surveiller sa voiture à distance

Il y a aussi du nouveau du côté des technologies de sécurité :

  • Caméra stéréo qui analyse l’environnement du véhicule
  • Assistant d’évitement, d’intersection, d’angle mort, de franchissement de ligne et de protection active anticollision
  • Nouveau régulateur de vitesse adaptatif actif

Cette nouvelle BMW Série 5 est une voiture semi-autonome, c’est-à-dire qu’elle analyse la route, prévient et évite tout risque d’accident. Après avoir discuté avec BMW, il s’avère qu’ils ne sont pas prêts à la conduite totalement autonome. Pourquoi ? Car il manque de débit de données au sein de la voiture. Pour avoir une voiture 100% autonome, il est nécessaire d’avoir des vitesses de traitement de données très élevées qu’ils n’ont pas à l’heure actuelle.

Toutes ces technologies aident à la conduite sur les trajets quotidiens embouteillés ou les longues autoroutes. Il sera intéressant de tester l’application de ces technologies et d’en mesurer l’efficacité.

bmw_serie_5_g30_2016-25 bmw_serie_5_g30_2016-35

Mon avis personnel

Ma passion pour les moteurs me chuchote : « 400 chevaux sur les roues arrière, une boite manuelle, un échappement libéré et des baquets avec un harnais ». Malheureusement, c’est de moins en moins possible pour les marques et un cadre légal de plus en plus contraignant.

Lorsque j’ai vu cette nouvelle Série 5, je l’ai trouvé plus sage que les précédentes versions, moins agressive : elle s’embourgeoise ! On ressent l’ADN de la Série 7. Ce n’est plus la berline spacieuse, mais une voiture pour aller à ses rendez-vous et travailler directement au sein de l’habitacle avec de nombreux services connectés. J’aime beaucoup le nouvel intérieur : il est plus ergonomique, mieux pensé et de qualité. Le nouveau GPS tactile est vraiment bien. Il est plus réactif, la présentation est plus claire avec un système de tuiles qui permettent de voir la musique en cours, son itinéraire GPS et ses rendez-vous. Cette présentation est entièrement personnalisable pour s’adapter aux demandes de chacun.

En résumé, une voiture qui mue avec son temps et s’adapte aux nouvelles demandes d’un marché toujours plus connecté.

Si vous êtes fans de la marque et de la Série 5, régalez-vous avec cette galerie !

Et si vous mettiez votre grain de sel ?