Au tour du Q5 de se mettre à jour. Au programme, même traitement que les A4 et A5 : plus puissant, plus efficient, et bourré de nouvelles technologies !

Le renouvellement du cœur de gamme d’Audi se poursuit avec le renouvellement assez attendu du Q5. Après une carrière de 8 ans et un succès commercial incontestable (SUV Premium le plus vendu au monde avec 1,6 Millions d’unités produites), la première génération cède sa place.

2016-10-04-1

Plus léger, plus puissant, plus efficient.

La recette appliquée aux dernières génération d’A4 et A5 s’applique également au Q5, avec comme principal objectif, accroitre l’efficience globale. Résultat, le nouveau Q5 perd 90 kg sur la balance, et gagne en puissance sur l’ensemble de ses motorisations, tout en consommant moins de carburant qu’auparavant. L’aérodynamique a été également particulièrement travaillée, et le Q5 obtient un Cx (coefficient de pénétration dans l’air) de 0,30, record de la catégorie. Le système quattro, lui aussi, est passé par la case efficience. Et pour cause, le quattro ultra (qui pour rappelle, se transforme en traction lorsque le système juge que les quatre roues motrices ne sont pas nécessaires), est monté par défaut sur la majorité des motorisations disponibles (nous y reviendront).

Dynamic photo, Colour: Florett silver

Design dans la continuité.

Comme toujours chez Audi, on ne change pas une équipe qui gagne. Et le Q5 ne déroge pas à la règle. Si la face avant s’inspire grandement du grand frère Q7, avec des optiques plus effilées, l’arrière reste très proche de celui du Q5 actuel, avec des traits certes plus saillants et un effet de largeur accentué. Quant à la ligne de caisse en forme de vague, elle est directement reprise du coupé A5, pour une ligne de caisse plus musclée du plus bel effet.

Audi Q5

Grosse mise à jour technologique.

Le Q5 actuel datant de plus de 8 ans, il avait plus que besoin d’une grosse mise à jour technologique face à la concurrence. Et de la même manière que les petites sœurs A4 et A4, Audi n’y est pas allé de main morte. Au total, ce ne sont pas moins de 30 aides et assistances à la conduite qui sont proposées (la plupart en options), pouvant faire passer le Q5 pour une voiture quasi-autonome sur autoroute. Dans les équipements importants, on retrouvera également le désormais connu Virtual Cockpit, les phares Matrix LEDs, le système audio 3D Bang&Olufsen, l’Audi Tablet (pour les passagers arrière), ou encore la dernière génération de MMI avec trackpad tactile, Smartphone Interface, PhoneBox et connexion 4G dans toute l’Europe. Le système Audi Drive Select bénéficie par ailleurs de 2 modes spécifiques « allroad » et « lift/Offroad » pour s’aventurer hors du bitume.

Audi Q5

Le Q5 sera également équipé d’une fonctionnalité dénommée « Personal route assit ». Ce système analyse les déplacement fréquent et répétitif de son conducteur, pour ensuite les enregistrer automatiquement en tant qu’itinéraires favoris. Ensuite, le système sera apte à vous proposer vos itinéraires favoris de manière optimisée en fonction du trafic et de l’heure d’arrivée habituelle. Ce système fonctionnera même si la navigation est désactivée.

Audi Q5

Cinq motorisations pour démarrer.

Pour sa sortir, le nouveau Q5 proposera donc un catalogue de 5 motorisations, 4 diesels pour 1 essence. Le 2.0 TDI se décline en 3 puissances de 150, 163 et 190 chevaux. Si les deux derniers disposeront d’office de la transmission Quattro Ultra, il faudra passer par la case option pour le moins puissant de la liste. Il sera possible d’opter pour une boite manuelle 6 rapports, ou la boite double embrayage S Tronic 7 rapports. Le V6 TDI, fort de 286 chevaux, vient chapeauter la gamme diesel livré de série avec boite Tiptronic 8 rapports et transmission Quattro (classique). Sur cette dernière motorisation, il sera même possible d’opter pour le différentiel Quattro Sport, proposant du torque vectoring (qui délivre un couple moteur supérieur aux roues à l’extérieur d’un virage) . Du coté essence, on retrouve le 4 cylindres 2.0 TFSI de 252 chevaux, couplé à la transmission Quattro Ultra et à la boite S Tronic 7.

Dynamic photo, Colour: Garnet red

 

 

Donner votre avis

1 commentaire en réponse à "Mondial 2016 : Nouvel Audi Q5 : optimisation optimale"

Notify of
avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
trackback

[…] – Mondial 2016 : Nouvel Audi Q5 : optimisation optimale – Moteurs by Presse-citron   Plus d'Informations – Sony Pictures : une première vague de titres avec pistes Auro-3D en … – […]

wpDiscuz