Le buzz de l’accident mortel d’une Tesla en AutoPilot a beaucoup de (mauvaises) répercutions, en témoigne cette annonce de MobilEye, en très bonne forme.

Nouveau coup dur pour Tesla. MobilEye, société israélienne fournissant les caméras situées dans le pare-brise de la majorité des constructeurs, a annoncé ne pas vouloir prolonger son contrat avec Tesla. Cet acteur majeur des systèmes d’assistances à la conduite basé sur la vidéo ne semble pas cautionner l’accident mortel de la Model S, qui fait le buzz depuis plusieurs semaines. Les Model S et X, équipés de la technologie EyeQ3, sont concerné par ce contrat, dont la date d’expiration est inconnue. En revanche, pas la Model 3, et cette annonce pourrait bien ralentir sa production si le constructeur californien comptait encore sur son partenaire.

IT15-mbly-050516-company

Il est utile de préciser que cette annonce a été faite durant l’annonce des résultats financiers trimestriels de la société israélienne. Avec un chiffre d’affaire en hausse de 56% ($83,5 millions), et un résultat opérationnel en hausse de 76% à $26,9 millions, on peut dire que l’équipementier automobile high-tech est en plein essor. La demande des constructeurs en équipements de sécurité active est effectivement en explosion ces derniers mois, notamment grâce à leurs démocratisation sur les citadines et véhicules familiaux.

 

Mobileye_logo

Elon Musk l’imperturbable

Il n’aura pas fallu longtemps avant d’avoir une réaction du côté de la marque californienne. Le milliardaire fondateur de Tesla, Elon Musk, a annoncé déjà être en train de développer sa propre technologie de traitement vidéo embarqué. Pourtant flatteur à l’égard de MobilEye auparavant, il affirme maintenant qu’en fournissant de nombreux constructeurs, la société freinait le développement technologique de Tesla.

Un nouveau contrat avec BMW et Intel

Il y a quelques semaines, MobilEye a annoncé avoir signé un partenariat avec Intel et BMW. Abordant la même vision de la voiture autonome, les trois partenaires travailleront d’arrache-pied à la commercialisation d’une BMW tout autonome d’ici 2021, sur nos. Objectif parallèle : mettre en place une plateforme ouverte dédiée aux voitures autonomes, pour créer le système autonome le plus sécurisé possible.

Donner votre avis

1 commentaire en réponse à "MobilEye abandonne Tesla, signe avec BMW et Intel"

Notify of
avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
trackback

[…] semble être l’année de la voiture autonome. Après l’annonce de BMW en partenariat avec Intel et MobilEye, c’est au tour de Ford d’annoncer hier, lors d’une conférence dédiée à ce […]

wpDiscuz