Sur un élan de belles promesses et de bousculer le marché automobile, Lucid est à la recherche de $ 700 millions pour produire et livrer sa Air dès 2018.

Autre outsider électrique à suivre attentivement, Lucid et sa luxueuse berline électrique nommée Air tente de se rapprocher d’une réalité commerciale.

60 000 dollars, la bonne surprise

Le prix de la Lucid Air se révèle être une bonne surprise. Le ticket d’entrée a été révélé par le constructeur, et il sera de 60 000 dollars, soit environ 56 000 euros. Le placement tarifaire est finalement inférieur de (8 000 dollars, soit 7 500 euros) que celui de sa principale rivale, la Model S, avec en prime une motorisation légèrement plus performante. En effet, pour ce prix, vous aurez droit à un moteur développant l’équivalent de 400 chevaux, et une autonomie de 386 km (contre 382 ch et 337 km pour la Model S 60, bientôt retirée du catalogue)

Au rayon des équipements de série, vous retrouverez éclairage LED, sièges électriques, système audio avec 10 haut-parleurs, jantes de 19 pouces, pilote autonome et tableau de bord composé de ses 4 magnifiques écrans. Pour s’offrir le modèle équipé d’une batterie développant une puissance de 1 000 chevaux (et d’une autonomie de 600 km), ou encore profiter des sièges massants, chauffants, ventilés, des sièges arrières individuels, des jantes 21″ et du système audio à 29 haut-parleurs, il faudra débourser aux environs de 100 000 dollars.

Besoin de fonds pour démarrer la production

700 millions de dollars, c’est l’autre somme clé de Lucid Motors. Peter Rawlinson, directeur technique de la marque, explique rechercher cette somme pour pouvoir mener à bien le projet de construction de sa première usine de production, en Arizona. Difficile de dire si ce besoin est signe de besoin de croissance rapide, ou de difficultés financières imprévues à l’image de ce que connais l’autre nouveau constructeur Faraday Future.

Lucid Air 4 seats interior

Du coté de Lucid, l’objectif est de produire 8 à 10 000 véhicules par an en 2019, avec de première livraisons prévue pour l’année prochaine. Ensuite, Lucid envisage de produire pas mois de 130 000 unités annuelles pour 2022. Difficile de dire à l’heure actuelle si les ambitions seront atteintes ou non. Dans tous les cas, Lucid se retrouve face aux même problèmes de réalité industrielle que ces camarades Tesla et Faraday Future. Seul l’avenir nous dira si le statut d’outsider révolutionnaire de ces constructeurs convaincra suffisamment pour attirer de nouveaux investisseurs.

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz