Greffer le V8 biturbo de l’AMG GT dans un SUV compact, Mercedes a osé, avec le GLC 63 AMG. Un SUV aux performances de supercar sans concurrence.

Dernière déclinaison à compléter le catalogue du GLC, le radical GLC 63 AMG 4MATIC+ fait son entrée en carrosserie classique et coupé du SUV compact étoilé.

Les gênes de l’AMG GT

Tout comme Audi avec sa gamme RS, Mercedes avait annoncé multiplier lourdement les variantes AMG au catalogue. Cela se vérifie aujourd’hui, avec la quasi totalité des modèles proposant une à deux versions AMG, les modèles à vocation familiale Classe B et V exclus. Le GLC marque une nouvelle étape stylistique dans la gamme AMG, avec l’arrivée prévue de la calandre à lamelle verticales « Panamericana », directement issue de l’AMG GT-R.

Outre l’aspect visuel plus distinctif qu’auparavant, le son devrait aussi être impressionnant, puisque c’est un V8 biturbo qui prend place sous le capot du GLC 63 AMG. Moteur lui aussi issu de la supercar à l’étoile, il transforme le GLC en un inédit SUV de course au performances hallucinantes.

Des performances sans concurrence

Oser glisser un V8 sous le capot d’un SUV compact, personne ne l’avait fait. Mais c’était sans compter sur Mercedes AMG, qui se targue de présenter un SUV au performances hors normes, et sans concurrence sur son segment. Le V8 4.0L biturbo développe ici 476 chevaux (650 Nm), et même 510 chevaux (700 Nm) pour la version 63S AMG.

Pour les performances, le 0 à 100 km/h est abattu respectivement en 4 secondes et 3,8 secondes pour le GLC 63 AMG et 63S AMG. La vitesse maximale reste limitée à 250 km/h dans le deux cas, pour une consommation annoncée à 10,7 L/100 km et 244 g/km de CO2.

Technique de compétition

Là aussi, le GLC met la barre très haute, et reprend la quasi-totalité des innovations techniques inaugurées par la Classe E 63 AMG. On retrouve donc la nouvelle transmission intégrale 4Matic+, le différentiel arrière à glissement limité (actif sur la version S), les échappements à volets pilotés, ou encore des disques de freins perforés de 390 mm à l’avant sont au programme des équipements de série.

La conduite à la carte proposera les différents modes de conduites Comfort, Sport, Sport+ et Individual, en agissant sur la réponse moteur, la boîte, l’ESP, la suspension pneumatique, la direction, et la transmission. Notez également que le 63S ajoute un mode « Race », lui aussi issu de l’AMG GT.

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz