La LS 500h s’annonce pour Genève et s’équipera d’une boite manuelle 4 rapports, permi par le Multi Stage Hybrid System hérité du coupé LC 500h !

Présentée en marge du salon de Detroit, la nouvelle Lexus LS s’était contentée de ne présenter qu’avec un moteur essence sous le capot. Vous l’attendiez en hybride ? Voici la LS 500h !

Hybride à la puissance mystère

Coupler un moteur essence à un moteur électrique, personne ne sait mieux le faire que Toyota-Lexus. Mais le constructeur japonais prouve qu’il n’est pas en manque d’idées et innove une fois de plus dans le domaine, avec la nouvelle Lexus LS 500h. Sous le capot, on retrouve donc le V6 3.5 biturbo essence de la version LS 500 « classique », couplée à 2 moteurs électriques. Le constructeur annonce un fonctionnement en mode tout électrique jusqu’à 140 km/h, pour une consommation moyenne abaissée par rapport à la génération précédente.

La puissance totale n’est en revanche pas communiquée, ni du coté thermique, ni du coté électrique. Il est donc encore impossible de savoir si l’hybride se positionnera au-dessus ou en-dessous de l’essence en terme de puissance. Chose d’autant plus difficile à prévoir que le coupé LC 500h, qui profite d’une motorisation hybride similaire, repose sur le même V6 3.5 dégonflé à 295 chevaux, loin des 415 chevaux de la LS 500. Pour information, la LC 500h développe une puissance cumulée (thermique + électrique) de 354 chevaux. Il reste donc fort probable que la LS 500h développe plus que les 354 chevaux du coupé LC.

Lexus LS 500h Powertrain

Une boite 4 rapports pour plus de réactivité

Cela peut paraître surprenant, mais la LS 500h sera bien dotée d’une transmission 4 rapports. Il s’agit en fait d’un système de transmission complexe nommé Multi Stage Hybrid System, lui aussi hérité de la LC500h. La LS 500h se retrouve munie de non pas une, mais de 2 boites de vitesse, ayant pour but de mêler efficience et réactivité à la pédale d’accélérateur. La boite 4 rapports vient s’implanter en bout de chaine, après la boite automatique 10 rapports CVT, et donne au conducteur la possibilité de passer manuellement les vitesses.

Techniquement, chacun des 3 premiers rapports de la boite manuelle sont à 3 rapports de la boite automatique (soit 9 au total), et le quatrième rapport de la boite manuelle est lié au rapport 10 de la boite automatique CTV. Selon Lexus, cela permet une « sensation d’accélération linéaire, directe et continue, offrant ainsi plus de plaisir de conduite » au conducteur, la boite de vitesse automatique passant les rapports en toute transparence devant la boite manuelle 4 rapports.

Pour en savoir plus, il faudra attendre la conférence du constructeur qui est prévue à 12h45 le 7 mars prochain.

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz