La BMW M7 est une légende. Bien que celle-ci n’existe toujours pas, une déclinaison ultime de la Série 7 greffée d’un V12 en aurait presque la carrure.

Vous remarquerez que je n’ai pas parlé de M7, tout simplement parce que BMW refuse encore et toujours de l’appeler ainsi. Comment s’appelle-t-elle me direz-vous ? Série 7 M760Li xDrive. Pourquoi BMW refuse-t-il de l’appeler M7 ? Et bien parce que selon le constructeur bavarois, la clientèle de sa berline porte-drapeau n’attend pas la sportivité fournie par une berline digne de porter l’emblème M. Autrement dit, la Série 7 privilégiera toujours le confort et la performance simple à la sportivité.

2016_BMW-M760Li-xDrive_06

Mais ne gâchons pas notre plaisir, passé dans les main du département Motorsport, cette M7 déguisée est équipée d’un V12 d’une cylindrée impressionnante de 6,6 L. Couplé à un bi-turbo, et décuplant 600 chevaux à 800 Nm de couple. Avec une telle fiche technique, le 0 à 100 km/h est abattu en 3,9 secondes pour une vitesse de pointe de 305 km/h (avec le pack M Driver… en option).

2016_BMW-M760Li-xDrive_05

En revanche, il est à noter que comme son nom l’indique, le V12 ne sera disponible que sur la version Li de la Série 7 (la version « Limousine », à empattement rallongé), mais se verra également d’office équipée de la transmission intégrale xDrive, et des 4 roues directrices. Ajoutez à cela le contrôle actif du roulis, des disques de freins de 480 mm, et des jantes de 20″ à la liste des équipement de série. Extérieurement, cette Série 7 adopte, sans surprise, des parechocs et boucliers spécifiques, et surtout 4 pots d’échappement. A l’intérieur comme à l’éxterieur, on retrouve les logos M et V12 un peu partout, tout en restant discret.

2016_BMW-M760Li-xDrive_102016_BMW-M760Li-xDrive_18

Face à sa concurrente directe, la Classe S 63 AMG, c’est 15 chevaux de plus (585 ch), mais 100 Nm de moins (900 Nm pour l’étoile), pour des performances au final très similaires (lorsqu’on vous dit qu’il s’agit d’une M7 déguisée). En revanche, si la fiche technique semble proche de celle de sa demi sœur l’Alpina B7 (d’ailleurs elle aussi dévoilée au salon de Genève), avec seulement 8 petits chevaux en plus, le 0 à 100 se fait en 2 secondes de moins (3,7 secondes contre 3,9 pour rappel). Et surtout, la consommation passe de 12,6 L/100 km pour la BMW à 10,4 L/100 km pour l’Alpina. La raison ? Cette dernière se « contente » d’un V8 suralimenté. A vous de faire votre choix, si toutefois votre portefeuille vous le permet !

Donner votre avis

1 commentaire en réponse à "[Genève 2016] La Série 7 profite d’une version M"

Notify of
avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
Prof. Jennings Aufderhar Sr.
Invité
Prof. Jennings Aufderhar Sr.

Pas Fan de Bmw mais là je dois dire que ça envoie du lourd

wpDiscuz