Un siècle après l’invention du verre multicouche par Henry Ford, la Ford GT inaugure un verre hybride, plus fin, plus léger et résistants aux rayures.

Les vitres Gorilla Glass, sur les smartphones (entre autre), vous connaissez ? Et bien l’entreprise propriétaire de du produit, Corning, va étendre son expertise dans le domaine de l’automobile. Et c’est avec Ford qu’aura lieu la première application du procédé dans le domaine automobile, sur sa nouvelle Ford GT.

gorilla-glass-2_opt

Le nouvelle Ford GT sera en effet la première voiture au monde à disposer d’un vitrage conçu par la société Corning. Il sera utilisé sur le pare brise ainsi que le capot moteur arrière du bolide. Le verre Gorilla Glass pour le monde automobile promet déjà d’être 30% plus léger (soit un gain moyen de 5kg), et 25% à 50% plus mince que le vitrage habituel (3 à 4 mm contre 4 à 6 actuellement). Dans une optique de réduction… « massive » du poids des véhicules modernes, et particulièrement des sportives, avec un recourt à de nouveaux matériaux tel que le carbone (que Ford utilise pour GT), ce nouveau verre pourrait rapidement se répandre sur des modèles moins élitistes.

Pour le procédé technique, Ford et Corning expliquent avoir collaboré ensemble sur ce projet. Ce nouveau verre hybride repose sur le même principe multicouche que le verre utilisé sur les voitures actuelles (initié par… Henry Ford, il y a près d’un siècle). En revanche, c’est la composition qui a évoluée. La partie intérieure en verre recuit est remplacée par du verre trempé, la couche intermédiaire en thermoplastique a quant à elle été améliorée, et la couche extérieure, en verre recuit, reste la même qu’actuellement. A noter tout de même que ce verre Gorilla Glass est certifié anti-rayures, à l’image du verre utilisé pour les smartphones !

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz