Audi ne relâche pas son offensive SUV. Au programme, un SUV Coupé du nom de Q8 chassant sur les terres du X6 à prévoir, et un SQ5 essence de 354 ch.

Terre de prédilection des 4×4 et autres SUVs, Audi met le paquet au salon de Detroit en dévoilant l’Audi Q8 concept et le nouveau SQ5 TFSI

Audi Q8 concept

Débarquement sur le marché des SUV Coupé

Les BMW X6 et GLE Coupé n’ont qu’à bien se tenir, Audi prépare le Q8. Derrière ce concept tout de bleu électrique vêtu, on peut attendre un SUV aux proportions plus musclées et à la lunette arrière plus inclinée que le Q7. Dessiné par le nouveau designer en chef de la marque aux anneaux, Marc Lichte, la face avant se montre sophistiquée et massive. On notera tout particulièrement l’exubérante calandre Single Frame 3D octogonale à lamelles verticales. Pour la partie arrière, on sent l’inspiration venue de l’A7 Sportback pour la forme des optiques arrière, mais aussi du concept e-tron quattro concept avec une bande lumineuse horizontale faisant le lien entre les deux extrémités. Ses 5,02 mètres de longueur le place comme le plus grand de sa catégorie.

Audi Q8 concept

Niveau motorisation, le Q8 concept propose une combinaison hybride entre le V6 TFSI de 333 chevaux et un moteur électrique de 136 chevaux. L’autonomie tout-électrique est de 60 km, pour 1000 km en mode hybride. Dans ce mode, le 0 à 100 km/h est atteint en 5,4 secondes, et la vitesse maximale limitée à 250 km/h.

Enfin du tactile !

Les précédents concepts Audi avaient prévenu, le Q8 persiste et signe : Adieu la molette et les boutons ! L’intérieur du Q8 embarque une planche de bord composée de 4 écrans, dont 3 tactiles. Un nouveau Virtual Cockpit d’une résolution de 1920×720 fait son apparition. Reprise sur le modèle de série, la planche de bord sera inaugurée par la nouvelle A8, prochainement révélée. L’interface utilisateur se veut très intuitive et efficace, et des gestures spécifiques, telles que le « pinch-to-zoom » pour réguler la ventilation, promettent d’agir sans quitter la route des yeux. La planche de bord est à la fois épurée et massive, tout en restant luxueuse.

Interior

SQ5 TSFI, en attendant la version TDI

Pour la première fois, le SQ5 essence jusque là réservé à l’outre atlantique arrivera chez nous. Il hérite tout naturellement de la motorisation des S4 et S5, à savoir le V6 3.0L TFSI de 354 couplé à la transmission Quattro et la boite Tiptronic 8 rapports. Les performances sont au rendez-vous, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 5,4 secondes.

Audi SQ5 3.0 TFSI

À l’intérieur, on notera un intérieur sportif à dominante noire avec un volant spécifique en cuir sans méplat. On notera les roues seront chaussées de jantes de 20″ de série, et 21″ en option, et les quatre pots d’échappements au rayon des artifices esthétiques distinctifs/

Audi SQ5 3.0 TFSI

Le modèle diesel ne sera pas oublié en Europe. Propulsé par un nouveau V6 BiTDI, il sera certainement de la partie lors du salon de Genève en mars prochain.

 

 

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz