Pour le salon de Genève, BMW transforme sa célèbre routière Série 5 en déménageuse et modernise sa gamme Série 4.

Le salon de l’automobile de l’automobile de Genève arrive à grands pas, et comme tous les ans, les nouveautés présentées seront nombreuses ! Chez BMW, la Série 5 fait le break, et la Série 4 se modernise.

Business & Family Athlete

BMW-5-Series_Touring-2018-1280-22

 

La Série 5 se présente déjà dans sa version break, quelques mois après la berline. Niveau design, on retrouve les traits plus tendus, les optiques arrières débordants amplement sur les ailes, et les flancs plus creusés de la berline. Pas de surprise donc, ni niveau de l’équipement technologique, dont le break hérite de toute la panoplie (impressionnante) de gadgets de la berline. En revanche, on notera que la masse chute de 145 kg par rapport à la génération précédente, permis par l’usage massif d’aluminium, magnésium, et acier à haute limite élastique. Avec un poids minimal à vide 1 655 kg, le break affiche tout de même 115 kg de plus que la berline, pour seulement 1 cm de plus en longueur.

BMW-5-Series_Touring-2018-1280-15

Plus que jamais, le maître mot de cette nouvelle génération semble être la polyvalence. Tel que le communique BMW, la nouvelle Série 5 Touring peut faire office de routière luxueuse et technologique, de break de déménagement, ou encore de familiale sportive. Il n’est pas inutile de préciser que hayon électrique, lunette à ouverture individuelle, et sièges rabattables 40/20/40 sont fournis de série. L’ouverture main-libre du coffre est bien évidemment disponible en option. Le volume du coffre atteint 540 litres, et 1700 litres sièges rabattus. Moins bien qu’une Classe E break revendiquant 1820 litres dans la même configuration.

BMW-5-Series_Touring-2018-1280-21

Niveau motorisation, 2 diesel et 2 essence seront proposés au lancement. L’entré de gamme propose le 4 cylindres 520d de 190 ch, couplé à une boite manuelle 6 rapports en propulsion. La boite automatique Steptronic 8 rapports sera disponible en option. Le 6 cylindres 530d de 265 ch, lui aussi en propulsion de série, proposera la transmission intégrale xDrive en option. Les 4 cylindres essence 530i de 252 ch, exclusivement en propulsion, et 6 cylindres 540i de 340 chevaux, uniquement en transmission intégrale xDrive, constituent l’offre essence. À noter que les 3 motorisations les plus puissantes bénéficient de la boite automatique Steptronic 8 de série.

BMW-5-Series_Touring-2018-1280-26

Vous pourrez retrouver l’essai de la nouvelle Série 5 berline d’ici quelques jours

Cure de jouvence pour la Série 4

BMW-4-Series_Coupe-2018-1280-21

La Série 4 profite aussi du salon de Genève pour rafraichir son museau, de la même manière que la Série 3 il y a plus d’un an. Au programme, menues retouches esthétiques, notamment au niveau des optiques avant et arrières, plus modernes et optant pour du full LED. Les boucliers profitent également de subtils nouveaux coups de crayons.

BMW-4-Series_Coupe-2018-1280-07

A l’intérieur, le changement majeur est le système d’infodivertissement nouvelle génération, directement hérité de la Série 7, ainsi qu’un nouveau design de volant. BMW annonce une gamme de motorisations inchangées, mais un amortissement plus ferme. Hormis de nouvelles teintes de carrosserie et d’habillage intérieur, peu d’autres changement sont à notifier pour cette Série 4 restylée.

BMW-4-Series_Coupe-2018-1024-23

 

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz