Une étude au Michigan montre que 70% des américains titulaire du permis se montrent réticents à l’arrivée des voitures autonomes

Les voitures autonomes sont à nos portes, et sont un sujet de grande importances pour plusieurs constructeurs automobile, mais aussi pour de nombreux acteurs du web : General Motors, Mercedes, Audi, Google, Apple et Tesla. Mais selon une étude du Michigan’s Transportation Research Institute (l’Institut de Recherche des Transports du Michigan), les américains ne veulent pas de voitures autonomes.

Mercedes-Benz F015 - Luxury in Motion - Vision de la voiture autonome par Mercedes

Mercedes-Benz F015 – Luxury in Motion – Vision de la voiture autonome par Mercedes

L’auteur de l’étude, Brandon Schoettle, et son équipe, on interrogé un panel de 505 américains titulaires du permis de conduire âgés de 18 à 60 ans, et le résultat est sans appel : 70% se sentent préoccupé à l’idée de se faire conduire par des voitures autonomes. Et 96.2% ressentent le besoin de pouvoir garder le contrôle de la direction et de la vitesse dans n’importe quel véhicule autonome.

Ce sentiment est-il le même dans d’autres pays ? D’après Brandon Schoettle, le constat est similaire. La Chine et le Japon se sentiraient moins préoccupé que la moyenne des autres pays, tandis que l’Inde est le pays dans lequel cette réticence et cette inquiétude est la plus forte. Les raisons de cette variation ne sont pas précisément explicables pour le scientifique.

Audi A7 piloted driving - La voiture Autonome présentée par Audi

Audi A7 piloted driving – La voiture Autonome présentée par Audi

 

Donner votre avis

Soyez le premier à commenter

Notify of
avatar
wpDiscuz